Oracle confirme le support d’Itanium

Oracle a confirmé qu’il poursuivrait les développements de ses applications pour la plate-forme Itanium, se pliant ainsi au verdict de la cour de Californie rendu le 1er août dernier.

Oracle a confirmé qu’il poursuivrait les développements de ses applications pour la plate-forme Itanium, se pliant ainsi au verdict de la cour de Californie rendu le 1er août dernier. A cette date, la justice américaine avait conclu lors d’un long procès qui opposait Oracle à HP que la firme de Larry Ellison était bien tenue par des obligations contractuelles, l’obligeant à porter ses applications sur la plate-forme Intel. Oracle, à cette époque, se réservait encore le droit de faire appel.

 En mars 2011, à la grande surprise de HP et de ses clients, Oracle avait pris la décision de stopper ses développements pour Itanium, évoquant une prochaine fin de vie de la plate-forme. Laissant ainsi sur le bas-côté les clients de HP dont les serveurs Intergrity motorisent pour la plupart les bases de données d’Oracle. En réaction, HP décida de porter l’affaire devant les tribunaux, affirmant qu’Oracle était tenu contractuellement de maintenir ses développements pour Itanium.  La cour de justice de Californie lui donna au final raison début août.

 Oracle confirme également que le cycle de développement sur Itanium sera aligné sur celui des Power Systems d’IBM.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close