AWS ajoute le support de Python à Elastic Beanstalk

Tout à sa stratégie de doter son arsenal cloud d’un Paas flexible et polyglotte, Amazon a décidé d'ajouter à son offre de PaaS Elastic Beanstalk le support du langage Python.

Tout à sa stratégie de doter son arsenal cloud d’un Paas flexible et polyglotte, Amazon a décidé d'ajouter à son offre de PaaS Elastic Beanstalk le support du langage Python. Le groupe de Seattle étoffe ainsi son offre, cherchant au passage à s’attirer des communautés de développeurs - ici Python - qui pourraient se laisser tenter par les Paas de la concurrence. Heroku (Salesforce), Azure, OpenShift (Red Hat) et Cloud Foundry (VMware), parmi tant d'autres, supportent déjà le langage. Sans oublier AppEngine (Google), dont Python fut le socle premier - avant même de supporter Java.

Initialement ouvert au monde Java, Beanstalk (encore en bêta) supporte désormais l’environnement .NET, PHP et enfin Python, souligne le groupe dans un billet de blog. Les frameworks Python Django et Flask sont également supportés par le Paas d’Amazon. Plus globalement, résume Amazon, toutes les applications fonctionnant sur Apache HTTP et WSGI sont supportées.

Autre clin d’oeil aux développeurs Python, Amazon a également doté Beanstalk du support de RDS - la base relationnelle cloud du groupe - de façon à permettre aux développeurs de provisioner depuis le Paas une instance RDS pour leur application Python. Enfin, des possibilités de personnalisation de l’environnement Python ont également été ajoutées (comme l’installation de paquets, la configuration de l’environnement et l’installation automatique des dépendances).

Pour approfondir sur Administration et supervision du Cloud

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close