Cisco supprime 1 300 postes pour cause d’incertitudes économiques

Les incertitudes commencent à peser fortement sur le secteur et Cisco – l’un des thermomètres favoris des analystes – a décidé de simplifier son organisation pour répondre aux risques qui continuent de planer sur l’économie.

Les incertitudes commencent à peser fortement sur le secteur et Cisco – l’un des thermomètres favoris des analystes – a décidé de simplifier son organisation pour répondre aux risques qui continuent de planer sur l’économie. Résultat : le numéro un mondial des équipements réseaux a annoncé la suppression de 1 300 postes et le licenciement de 2% de ses effectifs.

Au moment de présenter des résultats pourtant très bon pour le 3ème trimestre de son exercice fiscal, John Chambers, patron du groupe, avait prévenu que les dépenses attendues, notamment de la part des entreprises, étaient sur une pente glissante.

Une tendance toute relative, selon Gartner, qui se félicitait récemment de la résistance du secteur, jusqu'à revoir ses prévisions à la hausse pour 2012. Selon le cabinet d’études, les équipements télécoms et réseaux sont par ailleurs les moins touchés par le climat économique. En dépit d’un ralentissement sur 2012, le secteur connait une croissance à deux chiffres (+10,8%) pour atteindre 377 milliards de dollars après avoir déjà progressé de 17,5% en 2011. Les choses devraient cependant se tasser un peu en 2013 avec une progression toujours attendue autour de 8,3%.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close