Une faille dans les processeurs Intel

L’équipe de réaction aux urgences de sécurité informatique américaine (le CERT), vient d’alerter sur une faille affectant les processeurs Intel et susceptible d’être exploiter pour obtenir des privilèges élevés sur le système d’exploitation, ou dans un scénario de sortie du confinement d’une machine virtuelle dans un environnement virtualisé. Selon Intel, il n’y aurait là qu’un problème d’implémentation logicielle mais le CERT met directement en cause le matériel du fondeur, assurant que «les logiciels ne tenant pas compte du comportement non sécurisé de l’instruction SYSRET spécifique aux processeurs Intel sont susceptibles d’être vulnérables.

L’équipe de réaction aux urgences de sécurité informatique américaine (le CERT), vient d’alerter sur une faille affectant les processeurs Intel et susceptible d’être exploiter pour obtenir des privilèges élevés sur le système d’exploitation, ou dans un scénario de sortie du confinement d’une machine virtuelle dans un environnement virtualisé.

Selon Intel, il n’y aurait là qu’un problème d’implémentation logicielle mais le CERT met directement en cause le matériel du fondeur, assurant que «les logiciels ne tenant pas compte du comportement non sécurisé de l’instruction SYSRET spécifique aux processeurs Intel sont susceptibles d’être vulnérables.» 

Seuls les environnements 64 bits sont concernés. Des alertes ont été émises pour les environnements Xen, FreeBSD, Microsoft, Red Hat, et SUSE, notamment. Les environnements Mac OS X et VMware ne sont pas affectés.

Pour approfondir sur Sécurité réseau

Close