HP et Oracle ont failli s’associer pour acheter Sun

C’est fou ce que l’on apprend au détour d’un procès.

C’est fou ce que l’on apprend au détour d’un procès. Alors qu’HP et Oracle se déchirent de façon judiciaire pour le non-respect de contrat autour des puces Itanium, une partie du voile sur les relations passées des deux sociétés est levé.  Et l’on apprend ainsi qu’HP et Oracle ont un temps envisagé de racheter Sun Microsystems ensemble : HP reprenant la partie matérielle, et Oracle la partie logicielle.

C’est ce qu’a dévoilé Ann Livermore, l’ex-responsable de la division entreprise d’HP et membre du comité d’administration, devant les juges californiens la semaine dernière. Elle a même affirmé qu’HP a un temps envisagé d’acheter Sun seul, avant d’y renoncer en raison des ventes en déclin des serveurs de la marque.

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close