Rumeur: Oracle pourrait se tourner vers Dell pour ses serveurs x86

Oracle pourrait-il mettre un terme à la fabrication de serveurs x86 ? C’était l’une des rumeurs qui circulaient dans les couloirs du Dell Storage Forum Paris qui s’est conclu vendredi 16 novembre.

Oracle pourrait-il mettre un terme à la fabrication de serveurs x86 ? C’était l’une des rumeurs qui circulaient dans les couloirs du Dell Storage Forum Paris qui s’est conclu vendredi 16 novembre. Depuis son rachat de Sun, Oracle a hérité de l’activité serveurs x86 du constructeur, une activité qui a été singulièrement rétrécie, Oracle désirant se concentrer sur les appliances et sur les serveurs à plus fortes marges. Selon la rumeur, glanée auprès de responsables de Dell, les volumes actuels de production de serveurs x86 d’Oracle ne suffiraient plus à justifier le développement de ses propres serveurs et le constructeur serait à la recherche d’un partenaire OEM auprès duquel il pourrait se fournir pour ses appliances Exadata et Exalytics. On se rappelle qu’HP avait à l’origine été le partenaire retenu par Oracle pour la première génération de machines Exadata. Cette fois-ci, Dell serait sur les rangs. Le constructeur Texan est un partenaire de longue date d’Oracle et Larry Ellison a longtemps utilisé l’exemple de Dell pour affirmer que le marché Unix était mort et que l’avenir était aux clusters de serveurs x86 pour les bases de données. Au milieu des années 2000, l’auteur se souvient, lors d’un événement Dell, avoir vu Ellison seul sur scène expliquer pendant près de trois quart d’heure pourquoi, à son avis, les serveurs Unix était des dinosaures et que le futur pour la firme était Oracle RAC sur serveurs x86. Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts et Oracle a racheté les serveurs Unix de Sun… A l’époque, toutefois, la relation entre Larry Ellison et Michael Dell semblait des plus cordiales. Un rapprochement entre les deux firmes sur le terrain des x86 pourrait donc faire sens, à un petit bémol près : si Dell concrétise ses investissements dans RNA Networks en lançant des appliances de bases de données prêtes à l’emploi couplant ses serveurs, la technologie de virtual NUMA de RNA et Oracle SGBD, il pourrait à terme devenir un redoutable concurrent pour les appliances d’Oracle. A suivre…  

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close