Tech Mahindra fusionne avec Mahindra Satyam

Enfin.

2012 40Enfin. La fusion de Tech Mahindra avec Mahindra Satyam (son siège à Hyderabad, ci-contre) sonne le clap de fin d’un feuilleton qui avait commencé début 2009 sur les aveux de malversations massives de l’ancien Pdg et fondateur de celle qui fut un temps la quatrième SSII indienne, Satyam. Des malversations si étendues qu’il aura fallu plusieurs années pour reprendre totalement les comptes de l’entreprise et pouvoir la remettre sur les rails. Cela constitue une étape indispensable à sa fusion avec Tech Mahindra, l’ancien centre offshore captif de développement de British Telecom, une SSII toujours largement spécialisée sur le marché des télécommunications. Tech Mahindra avait racheté Satyam, provoquant son changement de nom, en juin 2009.

Dans le cadre de la fusion des deux entités, les actionnaires recevront 2 actions Tech Mahindra par action Mahindra Satyam. Cette fusion sera rétroactive, au moins d’avril 2011. Elle permettra de faire naître un nouveau grand acteur des services informatiques, affichant un chiffre d’affaires d’environ 2,4 Md$ pour plus de 75 000 collaborateurs. Mais il faudra du temps pour retrouver la splendeur d’avant le scandale : 2,4 Md$, c’est à peu près le chiffre d’affaires annuel qu’affichait Satyam alors qu'il était encore en quatrième place des SSII indiennes. Le nouvelle ensemble devrait se contenter de la cinquième marche du podium. Mais l’affaire est bonne pour Tech Mahindra qui va ainsi pouvoir s’émanciper un peu plus de son principal client historique : British Telecom représentait encore, l’an passé, près de 40 % de son chiffre d’affaires. 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close