Ralentissement du marché de la vidéoconférence et de la téléprésence

Le marché de la vidéoconférence/téléprésence s’essouffle.

Le marché de la vidéoconférence/téléprésence s’essouffle. C’est ce qui ressort des derniers chiffres fournis par IDC sur le sujet. Certes, au cours du premier trimestre la progression du marché mondial a été de 14,4%, ce qui peut paraître admirable par les temps qui courent. On est loin toutefois des 23 et 25% affichés lors des trimestres précédents. Comparé au quatrième trimestre 2011, le chiffre d’affaires global recule de 21%, saisonnalité oblige.

D’un point de vue sectoriel, on note la belle performance de la téléprésence à codec unique qui progresse de 28,5% et celle plus spectaculaire des systèmes individuels de vidéconférence qui font un bond de 52,6%.

En revanche, la téléprésence immersive, notamment affectée par l’émergence de systèmes de vidéoconférence HD nettement moins coûteux, recule de 38,7 %. Il s’agit du cinquième trimestre de baisse d'affilée pour ce segment de marché constate le cabinet.

Le marché global (vidéoconférence + téléprésence), qui a pesé 638,7 millions de dollars au cours du trimestre, est nettement dominé par Cisco qui détient une part de marché de 50,6%. C’est mieux que les 44,3% d’il y a un an, mais moins bien que les 54,3% affichés au cours du trimestre précédent. Le constructeur de San José a par ailleurs vu son chiffre d’affaires bondir de 30,7% en un an.

Moins brillant est le résultat de Polycom dont le chiffre d’affaires décroît de 8,9% en un an et de 20% par rapport au quatrième trimestre 2011. Sa part de marché est de 26,3%, en régression par rapport aux 33,1% constatés il y a un an, mais en hausse comparée aux 26% du trimestre précédent. Rappelons que le constructeur a décidé d’abandonner ses activités mobiles pour se recentrer sur son cœur d’activité qu’est précisément la vidéo/visioconférence.

Lifesize (Logitech) voit ses revenus augmenter de 2,3% en un an et de 2,6% séquentiellement et demeure le troisième fabricant de la planète avec une part de marché de 5%. C’est le double de celle de Vidyo, qui abandonne par ailleurs 82% de son chiffre d’affaires en un an mais regagne 6,6% au cours du trimestre.

Pour approfondir sur Outils collaboratifs

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close