Sortie de la version 3.4 du noyau Linux

Red Hat , Novell, IBM, Intel.

Red Hat , Novell, IBM, Intel... ainsi que la cohorte de développeurs indépendants qui contribuent au développement du noyau Linux - selon le dernier rapport de la Linux Foundation - auront eu un rythme de développement «calme», semble dire Linus Torvals à la sortie de la version 3.4 du noyau Linux. Une version dont les développements auront été pas été altérés par des «événements majeurs», explique-t-il sur la mailing list du noyau.

Cette version 3.4 se distingue toutefois par certaines avancées clés sur le terrain du graphisme et du système de fichiers Btrfs, notamment. Ce dernier, développé initialement par Oracle, gagne ici en maturité et se voit doté d’une meilleure gestion des erreurs - Jeff Mahoney de chez SuSE a publié le précieux patch -, qui permet notamment d’éviter le plantage du noyau, ainsi qu’une optimisation des performances. On remarque des travaux autour des métadonnées et du partage du cache Linux.

Côté graphisme, le support des GPU de Nvidia, comme la plate-forme Kepler ainsi que les Geforce 600 series a été ajouté. Cette version 3.4 supporte également les derniers modèles de Radeon ainsi que la gamme Trinity.

Autre ajout notable, l’intégration du module de sécurité Yama ainsi qu’une architecture 32 bits - 64 bits hybride.

Pour approfondir sur Linux

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close