Le smartphone, outil de tous les débordements

Selon une étude IDC réalisée pour Bouygues Telecom Entreprises, 72 % des salariés équipés d’un smartphone travaillent sur leur temps personnel.

Selon une étude IDC réalisée pour Bouygues Telecom Entreprises, 72 % des salariés équipés d’un smartphone travaillent sur leur temps personnel. Débordement du professionnel sur le privé, mais aussi des DSI...

 L’étude a été réalisée au mois de mars dernier, auprès de 240 responsables informatiques d’entreprises de plus de 50 salariés, contactés par téléphone, et de 795 salariés interrogés sur Internet.

L’étude révèle en outre un niveau d’équipement significatif, avec 61 % des salariés indiquant être équipés d’au moins un smartphone. La moitié d’entre eux disposant d’un matériel personnel alors que seulement 22 % sont équipés par leur entreprise. Mais 52 % des salariés équipés utiliseraient leur smartphone personnel à des fins professionnelles. Et cela alors même que 65 % des responsables informatiques sondés indiquent interdire ces usages. Plus loin, l’étude révèle que 61 % des salariés équipés de smartphones télétravaillent alors que ce mode d’exercice de leur activité professionnelle n’est officiellement supporté que dans 9 % des cas. Bref, faire le gros dos ne sert manifestement à rien. Mais apparemment sûrs d’eux, 52 % des responsables interrogés assurent ne rien prévoir pour encadrer les usages, freinés notamment - à 38 % - par des questions budgétaires.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close