Résultats : Devoteam accuse le coup au premier trimestre

Une baisse de régime pour Devoteam.

Une baisse de régime pour Devoteam. Pour son premier trimestre 2012, la SSII a publié un chiffre d’affaires en légère baisse, de 0,9%, pour atteindre 132,6 millions d’euros. La société des frères Stanislas et Godefroy de Bentzmann, co-présidents du directoire, marque davantage la pas à l’international où les activités reculent de 2%, à 72,1 millions d’euros. Mais les revenus hors de France sont encore le moteur n°1 du groupe. Les activités en France, quant à elles, enregistrent une très faible croissance de 0,4% pour s’établir à 60,6 millions d’euros.

Côté prévisions 2012, l’heure n’est plus à la simple prudence, comme le groupe l’avait laissé entendre fin 2011. Devoteam parle d’un environnement économique «incertain en particulier dans le secteur des télécoms et les services financiers». Et de s’attendre à un chiffre d’affaires «en légère décroissance sur l’année». La SSII devrait par ailleurs présenter un plan stratégique à 3 ans en juin prochain.

Globalement sur le trimestre, l’énergie et le secteur public ont tiré la croissance, souligne la SSII dans un communiqué. La ligne Technology Consulting se replie légèrement sur la période, de 0,5%, avec un CA de 110 millions d’euros, plombée par le secteur des télécoms en Belgique et en Italie, et par les mauvaises performances en Pologne, indique Devoteam. Les activités Business Consulting, quant à elles, baissent de 2,7% pour s’établir à 22,6 millions d’euros. Devoteam précise que ces résultats «intègrent un effet de base élevé lié à la réalisation d’un important projet au Moyen-Orient en 2011».

Pour approfondir sur SSII

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close