Red Hat publie le code source d’OpenShift sous le projet Origin

Contre toute attente, Red Hat a dévoilé sa stratégie Open Source derrière son Paas OpenShift.

Contre toute attente, Red Hat a dévoilé sa stratégie Open Source derrière son Paas OpenShift. Un an après sa présentation, l’éditeur Open Source a enfin publié le code source de son offre. Cela se concrétise par la création du projet OpenShift Origin, qui sera également le nom de baptême de la communauté associée.

Le projet Origin formera la base du code de la version commerciale d’OpenShift, note Red Hat, qui confirme qu’Origin sera «un vrai projet Open Source». Disponible sous une licence Apache v2, le projet s’inspirera des Fedora et JBoss ainsi que de la fondation Apache, pour son modèle de gouvernance. Le code sera hébergé sur GitHub.

Dans un billet de blog, Mark Atwood, «PaaS Evangelist» chez Red Hat, précise les différents types de composants placés au régime Open Source, listant les briques liées alors au broker, au système de messaging, à l’authentification des utilisateurs, à la gestion du nom de domaine et aux lignes de commandes.

«Le cloud en général, et particulièrement les implémentations de Paas et de Iaas, ne devraient pas être des vecteurs de promotion du vendor lock-in ni être sous contrôle ou sous la gouverne d’un éditeur. Pour que le Cloud reste ouvert et vivant, les implémentations doivent être réellement ouvertes, pas seulement en terme de licence mais également dans leur gouvernance», explique Red Hat. OpenShift se positionne notamment en frontal à Cloud Foundry, le Paas - également Open Source - de VMware.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close