Visas : l’Inde menace le Royaume-Uni d’une délocalisation de ses SSII

Il n’y a pas qu’outre-Atlantique que le sujet des visas de travail accordés aux employés des SSII indiennes fait polémique.

Il n’y a pas qu’outre-Atlantique que le sujet des visas de travail accordés aux employés des SSII indiennes fait polémique. C’est également vrai outre-Manche.

L’Inde vient ainsi très officiellement d’avertir le Royaume-Uni d’un risque de délocalisation de ses SSII vers des pays d’Europe continentale en cas de durcissement de ses règles d’octroi de visas. Selon l’Economic Times of India, le sujet a été évoqué lors d’un échange entre le ministre indien du Commerce et de l’Industrie et le secrétaire d’État britannique au Commerce, à l’Innovation, et aux Compétences. En réponse, ce dernier a assuré son interlocuteur qu’aucune décision n’avait encore été prise sur les conditions d’octroi de visas, dans le cadre de transferts au sein d’une même entreprise. L’industrie IT indienne s’inquiète d’une proposition consistant à considérer les personnes concernées comme des immigrants en devenir. 

Depuis plusieurs années, les SSII indiennes doivent faire face à une situation de plus en plus tendue concernant les visas de travail aux Etats-Unis. Sous couvert d’anonymat, des dirigeants de SSII indiennes ont récemment indiqué à nos confrères du Times of India que les rejets de demandes de visas avaient commencé à affecter leurs activités.

Pour approfondir sur Inde

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close