RIM va tenter de rebondir en se concentrant sur son coeur de cible

Retour aux fondamentaux pour RIM. Le constructeur canadien des Blackberry vient d’indiquer qu’il va recentrer ses activités sur le marché des entreprises, son domaine d’origine, afin de tenter d’enrayer l’érosion de son chiffre d’affaires.

Retour aux fondamentaux pour RIM. Le constructeur canadien des Blackberry vient d’indiquer qu’il va recentrer ses activités sur le marché des entreprises, son domaine d’origine, afin de tenter d’enrayer l’érosion de son chiffre d’affaires. Une façon de prendre acte de son échec sur le terrain du grand public. De fait, RIM vient de déclarer un chiffre d’affaires de 4,2 Md$ pour le quatrième trimestre de son exercice fiscal, soit 19 % de moins qu’au trimestre précédent, et un recul de 25 % par rapport à la même période, un an plus tôt.

Dans un communiqué, Thorsten Heins, Pdg de RIM depuis quelques mois, a souligné les «forces substantielles» de l’entreprise, à commencer par «une offre entreprises forte et une importante base installée, en croissance, de 77 millions d’abonnés», mais aussi la future plateforme Blackberry 10. Pour lui, il est donc temps de «reconcentrer les ressources sur les opportunités clés de RIM ». Une importante réorganisation devrait être annoncée la semaine prochaine.

D’ici là, certains analystes s’inquiètent, estimant que pour entrer - ou rester - dans les entreprises, il faut désormais séduire le grand public. Le fameux phénomène de consumérisation qui sied si bien à Apple. Quant à proposer des licences pour le service Blackberry, comme l’évoque ouvertement Heins, certains espèrent que cela ne se traduira pas par l’arrêt de la production de terminaux, génératrice d’une part importante du chiffre d’affaires de RIM.

Mise à jour 02/04/2012 :

Dans un nouveau communiqué, RIM précise que si le "recentrage" sur l'offre entreprise est au programme, il n'est pas question pour lui d'abandonner le grand public : "pour lutter sur le segment du 'Bring Your Own Device', nous voulons créer une offre grand public attractive." Et de prévoir de chercher à nouer des partenariats pour apporter des contenus et des fonctionnalités grand public "qui ne sont pas au coeur de la proposition de valeur de BlackBerry."

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close