Mandriva : un rachat de la société en négociation

Mandriva pourrait finalement avoir évité la faillite.

Mandriva pourrait finalement avoir évité la faillite. L’éditeur qui hier mardi 17 janvier semblait s’orienter vers la cessation de paiement, aurait fait l’objet d’une offre de rachat, nous indique Jean-Manuel Croset, le directeur opérationnel de Mandriva sur le blog de la société. Les négociations n’étant pas finalisées, le groupe français préfère temporiser et reporter l’échéance d’une semaine, au lundi 23 janvier. Date à laquelle l’éditeur Linux sera alors définitivement fixé sur son sort. Une reprise de Mandriva serait donc bien possible après des mois d'atermoiements.

Il faut dire que l’avenir de la société est aujourd’hui plus qu’incertain après l’échec d’un plan de récapitalisation. Le 23 décembre dernier, Dominique Loucougain, le président du directoire de Mandriva avait confirmé la situation auprès de ses actionnaires, ainsi qu’à l’ensemble de la communauté, indiquant dans une lettre que sans possibilité de financement, il serait dans l’obligation de déclarer la société en cessation de paiement. En cause, un désaccord entre actionnaires, révélait le président, pointant du doigt LinLux, l’actionnaire minoritaire du groupe et ses rejets systématiques des différents projets de recapitalisation. La date butoir avait alors été fixée au 16 janvier à midi.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close