Mandriva : décision ajournée au 27 janvier

La communauté de la distribution linux française Mandriva devra encore attendre un peu pour connaître le devenir de l’éditeur.

La communauté de la distribution linux française Mandriva devra encore attendre un peu pour connaître le devenir de l’éditeur. Initialement fixée au 23 janvier, la décision des actionnaires qui devait définir l'avenir de l’éditeur, a été une nouvelle fois ajournée, explique Jean-Manuel Croset, le directeur opérationnel de Mandriva, sur le blog de l’éditeur : «La validité de l’offre reçue a été prolongée par l’entité l’ayant présentée, donnant suite à la requête de certains actionnaires», explique-t-il.

Le 18 janvier dernier, après l'échec de son plan de recapitalisation, Mandriva avait annoncé avoir ouvert des négociations avec un éventuel repreneur. Offrant ainsi une porte de sortie au  groupe et lui évitant la cessation de paiements - et donc une probable faillite. La décision finale avait toutefois été décalée au 23 janvier.

Joint par téléphone, Dominique Loucougain, président du directoire de l’éditeur, ne  souhaite pas faire de commentaires pendant les phases de négociations. «Les négociations prennent généralement du temps et nécessitent des ajustements pour arriver à une solution», souligne-t-il.

Une nouvelle échéance a été fixée au vendredi 27 janvier.

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close