Tensions autour du niveau d'activation du réseau mobile Free

Quelques jours après son lancement, l'offre Free Mobile n'en finit pas de faire le buzz.

Quelques jours après son lancement, l'offre Free Mobile n'en finit pas de faire le buzz. Tandis que près de 8 français sur 10 se disent prêt à changer d'opérateur en faveur de Free, Le Figaro écrit que le réseau du quatrième opérateur mobile français pourrait ne pas être activé. Un concurrent aurait même fait appel à des huissiers afin de faire constater le dysfonctionnement du réseau, qui ne serait pas opérationnel. De leur côté, les trois opérateurs historiques - SFR, Bouygues et Orange - interrogées par Challenge.fr, jurent ne pas avoir eu recours à de telles pratiques. Free de son côté confirme que son réseau fonctionne bien auprès de l’AFP, qualifiant ces affirmations de «fausses» et indiquant que «cela se vérifie assez facilement". Côté abonnés à Free Mobile, la polémique ne change rien puisque Free bénéficie d'un accord avec Orange permettant à ses clients d'emprunter le réseau de l'opérateur numéro un. Reste que cet accord n'est valide qu'à la condition que Free ait une converture active d'un certain niveau.

Egalement sur LeMagIT.fr :

• Free mobile : un lancement à fort impact réseau

• Petit à petit, le réseau mobile de Free prend forme

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close