Free Mobile : les PME sont intéressées, selon IDC

  Selon IDC, les offres de Free pourraient aussiséduire les PME. Selon notre confrères Les Echos, les offres grand public de Free Mobile pourraient désormais attirer les petites entreprises, séduites par les coûts peu élevés des forfaits du 4e opérateur de téléphonie mobile.

 free mobile 2011
Selon IDC, les offres de Free pourraient aussi
séduire les PME.

Selon notre confrères Les Echos, les offres grand public de Free Mobile pourraient désormais attirer les petites entreprises, séduites par les coûts peu élevés des forfaits du 4e opérateur de téléphonie mobile.

Citant une étude du cabinet IDC, réalisée auprès de 530 entreprises françaises de moins de 500 salariés, nos confrères rapportent que l’offre grand public de Free mobile pourrait totalement satisfaire 10% des entreprises sondées. 5% confirment qu’elle pourrait satisfaire «une partie de leur besoin». Pour 7% des entreprises de plus de 50 employés - des petites PME donc -, Free Mobile reste intéressant, mais sous la condition «d’une amélioration de la qualité» - Free Mobile a été notamment pointé du doigt par les autres opérateurs du marché pour son incapacité à respecter ses engagements techniques.

Contrairement aux trois autres opérateurs de téléphonie en France, Free Mobile ne dispose pas à son catalogue d’une offre dédiée aux professionnels. Toutefois, conclut Les Echos, et en dépit du fait que les entreprises ne changent que rarement d’opérateurs, Free Mobile pourrait faire «bouger les lignes» d’un marché professionnel dominé à 50 % par Orange. Un bouleversement qui risque toutefois d’être limité, souligne encore le quotidien économique.

Rappelons ainsi, pour les usagers professionnels, que Free ne propose aucune offre de roaming Wi-Fi intéressante à l'international (contrairement à Orange) et que ses tarifs de roaming voix et données ne sont guère meilleurs, sinon parfois plus coûteux que ceux de ses concurrents. Ironiquement, dans bien des domaines, Orange, avec ses forfaits Sosh, fait mieux que Free en matière de rapport prix/performance/service, surtout si l'usage comprend des consommations en roaming.

Rappelons, enfin, que les nouveaux forfaits de type Sosh ou Free n'incluent pas la fourniture du téléphone et qu'une fois le coût de ce dernier réintégré dans la facture, il est loin d'être prouvé que ces nouveaux forfaits "économiques" sont moins chers que leurs prédécesseurs...

Egalement sur LeMagIT.fr :


La vague Free Mobile pousse SFR et Bouygues Télécom à se restructurer

Free Mobile recrute 2,6 millions d’abonnés  

Nouvelle offensive contre Free Mobile, devant l’Autorité de la Concurrence  

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close