Flex : Adobe choisit Apache grâce à l'expérience de Day Software

Adobe a choisi la fondation Apache pour Flex car le groupe avait déjà noué des relations avec la fondation depuis le rachat de Day Software.

Adobe a choisi la fondation Apache pour Flex car le groupe avait déjà noué des relations avec la fondation depuis le rachat de Day Software. C'est ainsi que la firme de San José a expliqué à la rédaction du MagIT sa décision de basculer les développements et la R&D de son framework Flex vers la très populaire fondation Open Source - et non pas vers une autre.

Positionné principalement sur le développement d'applications d'entreprise situées en backend, connectées généralement à des applications Java, Flex est indirectement lié au monde Eclipse, grâce notamment à Flash Builder. L'environnement de développement Flex d'Adobe - qui n'est pas Open Source -,  dont les fondations reposent sur un socle Eclipse (Adobe a confirmé poursuivre les développement de Flash Builder). Alors pour quoi pas placer Flex dans la fondation Eclipse ?

Pour Michael Chaize, évangéliste de la plate-forme Flash, "contribuer à un framework n'a pas grand chose à voir avec la contribution à un outil de développement". Surtout, indique-t-il, Adobe est devenu un important contributeur Apache, lorsque le groupe a racheté, en octobre 2010, Day Software, une société éditrice d'une solution de gestion de contenu Web (Web Content Management) pour entreprise. Cette société suisse, fondée en 1993, se caractérise notamment par sa forte compétence en matière d'Open Source et de contribution envers la Fondation Apache. Day Software est notamment actif dans les projets JackRabbit (une implémentation de la spécification Java Content Repository) et Sling (framework de développement Java), deux fondements de CRX (Content Repository Extreme ), le projet de repository Java (JCR) phare de Day. Sans oublier la forte implication de développeurs Java de la société dans Apache, également membres de fondation, comme par exemple Bertrand Delacrétaz.
Ainsi souligne Michael Chaize, sans ce rachat, le choix d'Eclipse aurait peut-être été plus avancé.

Rappelons également qu'Adobe a confié à la fondation Apache le framework PhoneGap (un framework de développement d'applications mobiles multi plates-formes reposant sur les standards du Web), lors du rachat de la société Nitobi Software en octobre dernier.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close