A Barcelone, HP fait renaître Barcelona de ses cendres

Après trois ans d'absence sur le créneau des serveurs octoprocesseurs x86, HP a profité de sa conférence Technology@Work, qui s'ouvre ce lundi 17 mars 2008 à Barcelone pour annoncer le lancement d'un nouveau serveur huit voies, le Proliant DL 785 G5.

Après trois ans d'absence sur le créneau des serveurs octoprocesseurs x86, HP a profité de sa conférence Technology@Work, qui s'ouvre ce lundi 17 mars 2008 à Barcelone pour annoncer le lancement d'un nouveau serveur huit voies, le Proliant DL 785 G5. Le nouveau fer de lance de la gamme de serveurs x64 d'HP s'appuie sur les puces quadri-cœur Opteron "Barcelona" d'AMD – dans leur révision B3 - et vise notamment les marchés de la virtualisation et des bases de données.

Cette machine hors norme au format 7U est l'un des serveurs x64 les plus avancés jamais produits par la firme. Basé sur les puces Opteron 8354 à 2,2 GHz, le Proliant DL 785 dispose de 64 emplacements pour barrettes de mémoire DIMM et peut embarquer jusqu'à 512 Go de mémoire avec des barrettes de 8 Go. Il est aussi richement doté en termes de capacités d'extensions avec 11 connecteurs pour cartes PCI express 2.0, dont trois pour cartes 16x, trois pour cartes 8x et 5 pour cartes 4x. Le tout vient s'ajouter au deux ports Gigabit Ethernet intégrés et à l'interface d'administration ILO 2 (Integrated Lights Out) déjà embarqués sur la carte mère. Côté stockage, la machine accepte jusqu'à 16 disques SAS de 2,5 pouces gérés par une carte Raid 0,1, 5, 6 et 10 (la Smart Array P400i d'HP). Le tout est garanti 3 ans.

Le retour d'AMD sur la scène des serveurs

Le lancement du DL 785, attendu pour le début mai, devrait marquer le retour en force d'AMD sur la scène serveur. Après plusieurs trimestres de déboires liés à la détection d'un bug dans sa première génération de puce Barcelona - un bug qui a fortement nui aux ventes de la marque -, la firme vient de reprendre ses livraisons avec une version corrigée de sa puce – la révision B3 donc. Ce "re-lancement" devrait se traduire par une vague d'annonces de nouveaux serveurs Opteron d'ici la mi-avril. L'arrivée du DL 785 est aussi une parfaite illustration des avantages de l'architecture des processeurs d'AMD. Du fait de l'utilisation d'un bus NUMA (Hypertransport), les Opteron peuvent s'intégrer sans dégradation de performances dans des serveurs allant au delà du traditionnel quadri-socket. Là où le bus partagé des Xeon MP d'Intel limite leur utilisation au quadri-socket.

A l'heure où les projets de virtualisation se multiplient et où la tentation est grande de consolider massivement les fermes de petits serveurs en utilisant des serveurs SMP massifs, cette aptitude pourrait permettre à AMD de regagner du terrain sur Intel. Il est à noter qu'HP ne sera pas le seul à proposer des serveurs octoprocesseurs Barcelona. Sun devrait prochainement mettre à jour son Fire X4600 M2 avec les puces quadri-cœur d'AMD. Fujitsu Siemens et IBM pourraient aussi se joindre à la fête.

Pour approfondir sur Gestion et administration du Datacenter

- ANNONCES GOOGLE

Close