Microsoft et des investisseurs pourraient se payer Yahoo pour plus de 20 Md$

Microsoft, associé à deux fonds d'investissements, réfléchit à un montage financier pour négocier le rachat de Yahoo, ont révélé nos confères du Wall Street Journal dans leur édition du 20 octobre, citant des sources anonymes proches du dossiers.

Microsoft, associé à deux fonds d'investissements, réfléchit à un montage financier pour négocier le rachat de Yahoo, ont révélé nos confères du Wall Street Journal dans leur édition du 20 octobre, citant des sources anonymes proches du dossiers. 

Les fonds d'investissements Silver Lake Partners et le Canada Pension Plan Investment Board ainsi que Redmond seraient par ailleurs prêts à mettre "plusieurs milliards de dollars" pour empocher le portail multimédia. Le montage financier inclurait également le financement de banques, rapporte le quotidien américain. Au total, le groupe d'acheteurs pourrait proposer entre 16 et 18 dollars par titre ; ce qui valoriserait Yahoo à plus de 20 Md$, révèlent ces mêmes sources anonymes. Soit moitié moins que la première proposition faite par Microsoft en 2008, évaluée à plus de 44 Md$. Une opération avortée. Dans leur proposition, Microsoft et les investisseurs envisageraient également une filialisation post-acquisition des activités asiatiques du portail.

Toutefois, nuancent nos confrères, quelque 9 autres fonds d'investissement étudieraient également des offres de rachats. Des alliances seraient donc en cours. Jerry Yang, co-fondateur et ancien Pdg de Yahoo, avait notamment été cité comme un éventuel repreneur - également associé à des fonds d'investissements.

Yahoo, qui a remercié son Pdg Carol Bartz le 7 septembre dernier, a publié, pour son 3e trimestre, des résultats conformes aux attentes des analystes. Le portail fait état d'un chiffre d'affaires en baisse de 5%, à 1,07 Md$ pour un bénéfice net de 293 M$, en chute de 26%. Yahoo explique cette baisse de CA par l'accord passé avec Microsoft. Bing, le moteur de recherche de Redmond, équipe officiellement Yahoo depuis cet été.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close