Microsoft serait prêt à investir dans Dell

Faisant face à un marché du PC déclinant, Dell cherche à se retirer de Wall Street pour mieux rebondir, loin de la pression de la bourse. Microsoft serait prêt à donner un coup de main financier à un des principaux soutiens de Windows 8.

Selon

la chaîne américaine CNBC, Microsoft pourrait investir de 1 à 3 Md$ dans Dell. Le direction du premier éditeur mondial serait en discussion avec Michael Dell, le Pdg du constructeur, et le fonds d'investissement Silver Lake Partners. CNBC s'attend à ce qu'un accord soit trouvé avant la fin de la semaine. Rappelons que, mi-janvier, Bloomberg avait révélé que Dell souhaitait se retirer de la bourse pour redevenir une société 100 % privée. Selon la presse américaine, Silver Lake Partners, qui mène l'opération, chercherait un investisseur externe susceptible d'appuyer ce rachat à plus de 20 Md$. Le fonds connaît bien la direction de Microsoft, puisque Silver Lake faisait partie du consortium qui a vendu Skype à l'éditeur. Les deux compagnies ont également discuté un temps d'un investissement commun dans Yahoo. Si Microsoft a déjà investi par le passé dans des grands du secteur en difficulté (Apple en 1997 ou Nokia en 2011), ce serait la première fois que Redmond aiderait une entreprise à redevenir privée. Dell et Microsoft entretiennent des liens très étroits, du fait du rôle central du Texan dans l'écosystème Windows. Le premier éditeur mondial a largement les moyens de soutenir ce partenaire stratégique ; Redmond dispose d'un trésor de guerre de 66 Md$ de liquidités. Pour les analystes, via ce retrait de la cote, Michael Dell entend restructurer la firme qu'il a fondée voici 29 ans loin du regard sourcilleux de Wall Street. Rappelons que Dell, comme les autres constructeurs de PC, fait face au rapide déclin de ce type de terminaux et à la montée en puissance des outils mobiles (smartphones et tablettes), un segment où Windows est distancé par l'iOS d'Apple et l'Android de Google. Selon IDC, le nombre de PC vendus par Dell au quatrième trimestre 2012 a reculé de 21 % sur un an. Au troisième trimestre 2012, clos mi-novembre, Dell a ainsi réalisé un chiffre d'affaires de 13,7 Md$, en recul de 11 % sur un an. La firme reste toutefois profitable avec un bénéfice de 679 M$ sur la période.

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close