Ubuntu 11.10 : OpenStack et ARM à l'honneur

Canonical a publié la version 11.10 (Oneiric Ocelot) de sa très populaire distribution Linux Ubuntu, dans ses versions poste de travail et serveur.

Canonical a publié la version 11.10 (Oneiric Ocelot) de sa très populaire distribution Linux Ubuntu, dans ses versions poste de travail et serveur. Pour sa version desktop, cette mouture s'habille d'une interface graphique Unity, choisie désormais comme pilier visuel d'Ubuntu, à défaut de Gnome. Ubuntu se pare également d'un service de téléchargement d'applications et d'un service de stockage dans le Cloud, baptisé Ubuntu One (sorti des phases de bêta), qui permet évidemment le partage de fichiers et également le streaming de titres musicaux.

Mais les nouveautés les plus notables se retrouvent sur la partie serveur. Ubuntu 11.10 est la première version de la distribution serveur qui intégre la pile OpenStack, qui doit permettre aux entreprises de déployer rapidement des clouds privés dans leur infrastructure, mais aussi aux opérateurs et hébergeurs de bâtir leurs propres clouds publics. Ce choix d'OpenStack a déjà  fait couler beaucoup d'encre : Canonical, après avoir fait cohabiter Eucalyptus et le stack cloud initié par la Nasa et Rackspace, a en effet fini par opter final pour ce dernier, reprochant au passage à Eucalyptus, à l'origine projet open source, d'avoir largement fermé son processus de développement. Ce choix d'OpenStack semble avoir payé puisqu'Ubuntu est aujourd'hui au coeurs des plus grands projets de clouds OpenStack de la planète, dont celui d'HP.
OpenStack sera associé dans Ubuntu à un module Open Source baptisé Juju dont la mission sera de déployer et de coordonner les services de Cloud , un moteur d'orchestration, comme l'indique Canonical.

Enfin, dernière innovation notable intégrée à la déclinaison serveur, le support des architectures ARM. Une première pour cette mouture. Ce support n'est toutefois pas encore prêt pour la production, selon Canonical, qui explique que les développements devraient être finalisés lors de la sortie de la version 12.04 LTS, prévue pour avril 2012. Canonical mise donc sur une poussée de ARM dans le monde des serveurs d'ici là.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close