Inquiétudes autour de l'espionnage informatique en Chine

Est-il risqué d’emmener avec soi des équipements informatiques communicants lors d’un voyage d’affaires en Chine ? Peut-être.

Est-il risqué d’emmener avec soi des équipements informatiques communicants lors d’un voyage d’affaires en Chine ? Peut-être. Kenneth Lieberthal, directeur du John L. Thornton China Center et ancien assistant spécial de Bill Clinton pour les affaires de la sécurité nationale, semble le penser : «j’ai appris que si vous utilisez un iPhone ou un Blackberry, tout ce qui s’y trouve - contacts, agenda, e-mails - peut être téléchargé en quelques secondes. Tout ce qu’il faut, c’est quelqu’un qui soit assis derrière vous dans un métro et qui attende que vous l’allumiez », a-t-il indiqué au Washington Post.

Selon un porte-parole de l’Ambassade chinoise à Washington, «il est recommandé à tous les voyageurs internationaux d’être prudents avec leurs ordinateurs et leurs téléphones mobiles. [...] La Chine n’est pas moins sûr que d’autres pays ».

Toutefois, selon nos confrères, certains représentants du gouvernement américains partent en Chine sans équipement électronique. Et quelques entrepreneurs préfèrent négocier en Australie... pour éviter des chambres d’hôtels chinoises susceptibles d’être appareillées. 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close