HP se prémunit d’une OPA hostile

Selon le Wall Street Journal, HP a sollicité les services de Goldman Sachs pour se protéger d’une éventuelle OPA hostile.

Selon le Wall Street Journal, HP a sollicité les services de Goldman Sachs pour se protéger d’une éventuelle OPA hostile. Pour mémoire, le cours de l’action HP a fortement chuté au cours de l’année : il oscillait autour de 48 $ en février dernier et se trouve actuellement en deçà de 25 $.

Ni HP ni la banque d’affaires n’ont répondu aux questions de nos confrères mais ceux-ci soulignent que, pour éviter qu’un actionnaire n’essaie de prendre le contrôle du groupe informatique, celui-ci pourrait essayer d’imposer un règlement rendant plus difficile une telle opération.

Pour mémoire, HP vient tout récemment de nommer Meg Whitman, ex-Pdg d’eBay, au poste de Pdg, en remplacement de Leo Apotheker. Ce dernier n’aura tenu que 11 mois à la tête du groupe informatique. C’est la brutalité de l’annonce des projets de filialisation d’activité informatique personnelle du groupe et d’abandon des terminaux WebOS qui lui serait notamment reprochée.

Pour approfondir sur Constructeurs

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close