SAP, approché par HP pour une revente d’Autonomy ?

HP a-t-il tenté de revendre Autonomy à SAP ? C’est l'une des questions qui se posent à la lecture de la presse internationale du 13 mai.

HP a-t-il tenté de revendre Autonomy à SAP ?

Dans un entretien donné au très sérieux quotidien britannique The Times, Bill McDermott, l’un des deux co-dirigeants de SAP soutient que HP se serait rapproché de l’éditeur allemand afin de lui proposer de racheter Autonomy.

Bill McDermott

Des représentants de SAP auraient par ailleurs rencontré Meg Whitman, la CEO de HP, croit savoir The Times.

Mais l'Allemand aurait tout simplement décliné l’offre. «Nous savions qu’il était sur le marché à un moment donné, mais nous n’avons jamais été sérieusement intéressés par Autonomy», indique Bill McDermott chez nos confrères.

Étonnamment, même si Meg Whitman avait confirmé en janvier dernier souhaiter se séparer de certains actifs ou activités, la PDG avait confirmé tout le bien qu’elle pensait d’Autonomy le mois dernier lors d’une visite à Londres, et même plus tôt à l'occasion de l'édition européenne d'HP Discover.

Pour mémoire, le rachat d’Autonomy est l’une des transactions les plus controversées de HP après la découverte, suite à une enquête interne, d’une supposée fraude comptable du Britannique qui aurait eu pour effet de sur-évaluer le montant de l’acquisition.

Dans ses résultats 2012, HP a en effet passé une provision pour écart de valeur d’acquisition de quelque 8,8 milliards de dollars pour Autonomy. Le montant de l’acquisition était de plus de 11 milliards de dollars. Plombant ainsi les comptes du groupe, et positionnant alors HP face à des actionnaires mécontents. L’ex-PDG d’Autonomy Mike Lynch avait nié les faits, pointant davantage le doigt sur HP.

Quoiqu’il en soit, Bill McDermott pourrait aussi avoir tourné l’histoire en sa faveur, nous rappelle Business Insider, qui indique, citant un porte-parole de HP, que finalement, c’est bien SAP qui se serait approché de HP pour le rachat de certains actifs.

Selon cette source c'est HP aurait  décliné l'offre, réaffirmant son intérêt pour Autonomy.

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close