Un excellent début d’année 2011 pour Gemalto

Leader européen de la carte à puce, Gemalto peut se réjouir d’avoir connu un premier semestre 2011 excellent.

Leader européen de la carte à puce, Gemalto peut se réjouir d’avoir connu un premier semestre 2011 excellent. En effet son chiffre d’affaires a cru de 14 % par rapport à la même période l’année précédente, passant de 815 millions d’euros à 928 millions d’euros. Parmi les quatre principaux secteurs d’activités du groupe (téléphonie mobile, machine-to-machine, transactions sécurisées, sécurité), c’est celui des transactions sécurisées (qui regroupe notamment toute l’activité liée au monde bancaire) qui connaît la plus forte croissance avec 21 % (et 251 millions d’euros de chiffres d’affaires générées). Néanmoins, la téléphonie mobile reste le plus fort secteur d’activité de Gemalto avec 444 millions d’euros générés.

Les activités liées au M2M, quant à elles, enregistrent un CA de 84,2 millions d'euros. Gemalto s'est renforcé sur ce segment avec le rachat en 2010 de Cinterion pour 199 millions de dollars. A l'époque, Gemalto nous expliquait que Cinterion était un acteur clé du marché du M2M avec 20% de parts de marché.

Pour ce premier semestre, le groupe évoque toutefois "un léger décalage des ventes trimestrielles", provoqué notamment par le tremblement de terre au Japon, mais qui n'aura selon lui qu'un impact minime sur les résultats annuels.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close