Com4Innov : une plate-forme de test 4G pour le M2M

Soutenue par le pôle de compétitivité SCS, la plate-forme Com4Innov offre aux entreprises un environnement 4G LTE complet pour tester leurs applications et produits M2M et mobiles.

Vendredi 14 mars, l’association Plate-forme Télécom a profité d’une conférence de presse organisée au sein du site R&D de Gemalto à La Ciotat pour présenter sa plate-forme Com4Innov, qui fournit aux acteurs de l’univers mobile et M2M un réseau 4G LTE fermé complet pour prototyper et tester leurs applications et leurs produits. L’événement du 14 mars marquait l’inauguration officielle de l’infrastructure radio hébergée sur le site de Gemalto à la Ciotat, une infrastructure qui s’ajoute aux émetteurs Com4Innov déjà opérationnels à Sophia Antipolis et Monaco.

L’association Plate-forme Télécom a été créée avec le soutien financier du pôle de compétitivité SCS (Solutions Communicantes Sécurisées) basé en région Paca et de financements publics (Région Paca, département des Alpes Maritimes, ministère de l’Industrie – via la DGCIS-, UE…). Elle a également le soutien d’acteurs majeurs du secteur de la mobilité présents en région Paca, tels qu’Intel, Nvidia ou Samsung (ce dernier ayant rejoint le conseil d’administration du pôle SCS il y a 15 jours).

Com4Innov se veut un accélérateur de compétitivité pour les PME du secteur du M2M et de la mobilité

Comme l’explique Alain Sigaud, le président du Pôle SCS (par ailleurs Vice-Président e-commerce de Gemalto), le pôle SCS a pour vocation d’aider les PME à se développer et c’est aussi un vrai moteur collaboratif. Depuis sa création, 800 millions € ont été investis par les membres en R&D conjointe sur près de 180 projets dans les domaines du sans-contact, de la sécurité et de la gestion des identités et des réseaux M2M et mobiles. L’État a participé au financement de ces investissements à hauteur de 260 M €. La plate-forme Com4Innov devrait permettre d’accélérer le développement du pôle dans ce dernier domaine stratégique.

La plate-forme Com4Innov

Pour Claude Hary, le directeur opérationnel de Com4Innov, l’intérêt de la plate-forme est qu’elle offre une structure mutualisée permettant à ses membres de bénéficier d’équipements coûteux à un tarif abordable. La plate-forme – qui comprend un réseau 4G LTE opérationnel fourni par Ericsson, un cœur IMS et une plate-forme RCS (Rich Communication Services) 5.1, également signés Ericsson, ainsi que de multiples équipements de test et de simulation – a nécessité près de 10 M€ d’investissements sur 3 ans.  Son utilisation ne requiert qu’une cotisation de 800 € par an à l’association plus des frais d’usage qui vont de 1500 € pour quelques jours pour une PME à une dizaine de milliers d’euros pour une campagne de test de quelques semaines. Les prix augmentent avec la taille des entreprises, l’objectif de la plate-forme étant clairement de développer l'écosystème mobile en région Paca, de faire émerger de nouvelles sociétés dans le secteur et d'attirer des sociétés existantes dans la région. Avec pour but ultime de créer de nouveaux emplois.

Selon Philippe Bessaguet, président de l’association Plate-forme Télécom – et par ailleurs PDG de la PME iQsim -, Com4Innov présente d’autres intérêts que la simple mutualisation des équipements. D’un point de vue financier, elle est labellisée CIR pour la période 2013-2015 et permet donc à ses utilisateurs de bénéficier du crédit d’impôt recherche pour son utilisation. D’un point de vue technique, elle permet à des industriels de valider et de tester de nouveaux produits. Enfin, elle permet aussi à ses membres de partager leurs expertises et donc encourage les fertilisations croisées. Par exemple, Gemalto apporte son savoir-faire dans les cartes SIM, les modules M2M et la sécurité mobile ainsi que dans les services OTA. Gemalto, dont le VP des solutions embarquées, Frédéric Vasnier, était présent lors de la conférence, a confirmé que la firme entend utiliser la plate-forme pour ses propres besoins mais aussi pour travailler avec des jeunes sociétés innovantes: « la plate-forme va nous permettre d'effectuer des tests, mais aussi de rencontrer des PME locales pour accélérer l’innovation. » Il confirme au passage l’intérêt du numéro un français du mobile et de la sécurité pour l’innovation collaborative.

Comm4Innov a permis à plusieurs jeunes sociétés et à plusieurs projets de valider leurs produits ou leurs concepts. La plate-forme a ainsi déjà été utilisée par des sociétés comme Smartcom, Icera et Gemalto (dans le cadre du projet LTE Now) , mais aussi par iQsim qui a utilisé la plate-forme pour valider sa box WL-Box 4G sur le réseau Com4Innov. Nvidia l’a aussi utilisé pour tester ses modems (la firme a racheté Icera dont la R&D est basée à Sophia-Antipolis) mais aussi pour commencer à tester la fonctionnalité Voice over LTE. Com4Innov compte aussi parmi ses utilisateurs Intel, le CNES, Mios, Sicap, 4G Technology (visio surveillance via réseaux mobiles).

Il est à noter que si la plate-forme Com4Innov est basée en région Paca, elle a une vocation nationale voire européenne est peut être utilisée par toute société acceptant de devenir membre de l’association. De telles structures sont en effet rares en Europe. Si l’on excepte les plates-formes des équipementiers et des opérateurs, l’une des rares structures similaires en Europe est en effet celle de Fraunhofer à Berlin au sein de l’Heinrich Hertz Institut.

        

 

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close