EnterpriseDB inaugure un outil d'administration centralisée de Postgres

Tout à sa stratégie de se positionner en alternative économique d'Oracle, EntrepriseDB, a lancé cette semaine PostGres Enterprise Manager, une solution d'administration centralisée qui permet de contrôler différentes instances PostgreSQL, qu'elles soient sur des serveurs physiques ou des machines virtuelles.

Tout à sa stratégie de se positionner en alternative économique d'Oracle, EntrepriseDB, a lancé cette semaine PostGres Enterprise Manager, une solution d'administration centralisée qui permet de contrôler différentes instances PostgreSQL, qu'elles soient sur des serveurs physiques ou des machines virtuelles.

EnterpriseDB, qui compte parmi ses investisseurs Red Hat et IBM,  a bâti son modèle économique sur le développement et le support du SGBD Open Source PostgreSQL. Il développe ainsi une version modifiée, certifiée et enrobée de services, de la base de données Open Source sous le nom de Postgres Plus Advanced Server.

Avec PostGres Enterprise Manager, les administrateurs disposent désormais d'un outil unique permettant d'importants déploiements de la base de données. Un manque jusqu'alors, si l'on en croit un communiqué de presse de la société, qui avait freiné certains utilisateurs dans leur déploiement de Postgres. Une façon donc de venir marcher un peu plus sur les terres d'Oracle, sa cible favorite. L'un des argumentaires d'EnterpriseDB est d'être compatible avec le SGBDR avec Oracle, à moindre coût.

PostGres Enterprise Manager sera livré avec chaque souscription aux offres de base de données d'EnterpriseDB ou en standalone, également sur abonnement. Les tarifs démarrent à 495$ à l'année pour l'édition PME. Il faut compter 1716 $ pour l'édition Basic et 1995 $ par an pour l'édition Premium.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close