Le marché des PC européen toujours en pleine déprime

Les ventes d'ordinateurs personnels en Europe ont reculé de 8,6%, en grande partie du fait de l'effondrement des ventes de PC particuliers, qui ont plongé de près d'un tiers. Les ventes de PC aux entreprises surnagent avec un recul limité à 4,3%.

Les achats de PC en Europe continuent à déprimer si l'on en croit les derniers chiffres publiés par IDC. Selon le cabinet d'analystes, les livraisons de PC dans la zone EMEA ont reculé de 8,9 % par rapport à l'an passé, une performance médiocre liée notamment à la faiblesse de la demande du grand public (plus intéressé par les tablettes et les smartphones). Les achats de PC grand public ont ainsi reculé de 32,2 % sur un an.

La demande des entreprises a été plus solide avec un léger recul de 4,3 % sur un an, les entreprises continuant à s'inquiéter du climat économique. La demande des grands comptes a été soutenue mais les PME sont restées prudentes et ont préféré reporter leurs achats. L'Europe du Sud a été tout particulièrement affectée, l'Espagne et l'Italie ayant vu leurs marchés se contracter fortement. Les marchés français et Allemands se sont comportés de façon marginalement meilleure. 

Selon Eszter Morvay, l'analyste en charge du marché des PC en Europe, La déprime risque d'être durable. "Malgré les achats de rentrée et la période de Noël, la demande des particuliers devrait rester médiocre et s'orienter vers les tablettes, un grand nombre de nouveaux modèles ayant été lancés au 2nd trimestre et de nombreux nouveaux étant attendus pour les mois à venir". 

Étonnamment, IDC estime que la demande en tablettes Windows est prometteuse avec 20 000 tablettes livrées au second trimestre contre 5 000 l'année précédente. "Prometteuse" reste toutefois un bien grand mot si l'on compare la médiocre performance des tablettes Windows à celle de l'iPad2 et des tablettes Android. 

Vendor Highlights

Pour en revenir au marché des PC, c'est HP qui tire le mieux son épingle du jeu avec une croissance de 3,9 % de ses ventes à 5,07 millions d'unités. Acer, de son côté, voit ses ventes s'effondrer à 2,8 millions d'unités (-40,3 %) tandis que Dell consolide sa troisième place avec 2,53 millions d'unités vendues (+8,4%). Derrière Asus et Lenovo occupent respectivement les 4e et 5e rangs européens avec 197 et 1,35 million de PC livrés.

Les achats de PC en Europe continuent à déprimer si l'on en croit les derniers chiffres publiés par IDC la semaine dernière. Selon le cabinet d'analystes, les livraisons de PC dans la zone EMEA ont reculé de 8,9 % par rapport à l'an passé, une performance médiocre liée notamment à la faiblesse de la demande du grand public (plus intéressé par les tablettes et les smartphones). Les achats de PC grand public ont ainsi reculé de 32,2 % sur un an.

La demande des entreprises a été plus solide avec un léger recul de 4,3 % sur un an, les entreprises continuant à s'inquiéter du climat économique. La demande des grands comptes a été soutenue mais les PME sont restées prudentes et ont préféré reporter leurs achats. L'Europe du Sud a été tout particulièrement affectée, l'Espagne et l'Italie ayant vu leurs marchés se contracter fortement. Les marchés français et Allemands se sont comportés de façon marginalement meilleure. 

Selon Eszter Morvay, l'analyste en charge du marché des PC en Europe, La déprime risque d'être durable. "Malgré les achats de rentrée et la période de Noël, la demande des particuliers devrait rester médiocre et s'orienter vers les tablettes, un grand nombre de nouveaux modèles ayant été lancés au 2nd trimestre et de nombreux nouveaux étant attendus pour les mois à venir". 

Étonnamment, IDC estime que la demande en tablettes Windows est prometteuse avec 20 000 tablettes livrées au second trimestre contre 5 000 l'année précédente. "Prometteuse" reste toutefois un bien grand mot si l'on compare la médiocre performance des tablettes Windows à celle de l'iPad2 et des tablettes Android. 

HP conforte son premier rang en Europe

 Pour en revenir au marché des PC, c'est HP qui tire le mieux son épingle du jeu avec une croissance de 3,9 % de ses ventes à 5,07 millions d'unités. Acer, de son côté, voit ses ventes s'effondrer à 2,8 millions d'unités (-40,3 %) tandis que Dell consolide sa troisième place avec 2,53 millions d'unités vendues (+8,4%). Derrière Asus et Lenovo occupent respectivement les 4e et 5e rangs européens avec 197 et 1,35 million de PC livrés.

Fournisseur

Livraisons T2-2010

Livraisons T2-2011

PDM T2-2010

PDM T2-2011

Croissance 2010/2011

Hewlett-Packard

4,887

5,077

20.1%

23.0%

3.9%

Acer Group

4,737

2,826

19.5%

12.8%

-40.3%

Dell

2,333

2,530

9.6%

11.5%

8.4%

Asus

1,988

1,972

8.2%

8.9%

-0.8%

Lenovo

1,323

1,358

5.5%

6.1%

2.6%

Autres

8,994

8,328

37.1%

37.7%

-7.4%

Total

24,263

22,092

95.0%

95.0%

-8.9%

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close