Microsoft estime disproportionnée l’amende de 2008 infligée par Bruxelles

"Grandement imméritée".

"Grandement imméritée". C’est en ces termes que, selon Reuters, Jean-François Bellis, l’avocat de Microsoft, a qualifié le montant de l’amende de 899 millions d’euros infligée à Redmond par la Commission européenne en 2008. Selon l'agence de presse l'éditeur a de nouveau été entendu par la Cour de justice de l'Union européenne le 24 mai au cours d'une audience de contestation du montant de l'amende.

La justice européenne avait condamné  Microsoft en 2008 à payer une amende record de presque 900 millions, suite au refus de l’éditeur de se plier aux exigences de la Commission énoncées en 2004, lors d’une première procédure. Un procès lors duquel le groupe avait été condamné à verser 497 millions d’euros. A l’époque, la commission européenne reprochait à l’éditeur de ne pas fournir la documentation et les interfaces de Windows nécessaires à l'interopérabilité des solutions tierces avec l’OS de Microsoft. Un comportement que la justice européenne avait jugée anti-concurrentielle, lui infligeant des sanctions.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close