Les serveurs SGI Altix supportent désormais 256 coeurs CPU sous Windows Server

En supportant Windows Server et SQL Server, SGI veut séduire les entreprises cherchant à migrer vers un grand serveur x86 pour leurs applications transactionnelles.

Pour les entreprises à la recherche de serveurs x86 capables de supporter un grand nombre de coeurs sous Windows Server, SGI propose désormais une solution performante avec ses systèmes NUMA SGI Altix UV. Issus des travaux du constructeur autour de sa technologie d'interconnexion NUMALink (aujourd'hui dans sa 5e génération), les serveurs Altix UV ont à l'origine été conçus pour le monde du calcul et de la simulation numérique. Dans leur version la plus évoluée, les systèmes Altix UV peuvent mettre à disposition d'une image système unique jusqu'à 256 processeurs Xeon E7 (soit 2048 coeurs) et 16 To de mémoire.

Cette capacité n'est toutefois pas disponible sous Windows. Du fait de la limitation de l'OS de Microsoft à 256 coeurs, la limite sous Windows est fixée à 256 coeurs physiques et 2 To de mémoire. Reste qu'avec 256 coeurs, l'Altix UV 1000 est aujourd'hui le plus performant des systèmes disponibles pour faire tourner Windows et surtout SQL Server. IBM ne supporte ainsi qu'un maximum de 80 coeurs Xeon E7 avec ses System x3950 X5, tandis que Bull plafonne à 160 coeurs avec BullX.

L'Altix UV peut donc être une solution séduisante pour certains clients cherchant à migrer leurs bases de données depuis des plates-formes HP-UX Itanium (Microsoft a cessé ses développements sur la plate-forme) ou plus généralement pour des entreprises à la recherche d'un grand serveur capable d'héberger des bases de données ou des applications transactionnelles autrefois hébergés sur des plates-formes Unix propriétaires.

Pour approfondir sur x86

- ANNONCES GOOGLE

Close