Semi-conducteurs : Texas Intrument rachète son concurrent National Semiconductor pour 6,5 Md$

Concentration massive dans les semi-conducteurs.

Concentration massive dans les semi-conducteurs. Texas Instrument a annoncé le rachat de son concurrent National Semiconductor pour un montant évalué à 6,5 milliards de dollars, en numéraire. La transaction a été approuvée par les conseils d’administration des deux groupes et devrait être finalisée d’ici 6 à 9 mois, indique Texas Instrument dans un communiqué.

National Semiconductor, basé à Santa-Clara, est notamment spécialise de la conception et de la fabrication de semiconducteurs analogiques. A son catalogue, on retrouve des composants pour les alimentations, les écrans, la conversion de données, que le groupe destine notamment au marché des smartphones et des produits électroniques grand public.

Une fois la transaction finalisée, le groupe intégrera la division composants analogiques de Texas Instrument. Dans un communiqué, les deux sociétés semblent affirmer que ce rapprochement est surtout commercial, et vise à réunir leurs catalogues respectifs de composants analogiques (30 000 produits référencés chez TI, 12 000 chez National Semiconductor). A terme, explique Texas Instrument, les ventes de semi-conducteurs analogiques représenteront 50 % du chiffre d’affaires du groupe.

En 2010, Texas Instrument occupait la première place du marché des composants analogiques avec 14 % de part de marché (6 Md$ de CA), pour un marché global de 42 Md$. National Semiconductor, quant à lui, représentait près de 4% du marché, avec 1,6 Md$ de CA.

Dans un rapport 2009, le très clairvoyant Gartner avait anticipé une concentration des acteurs du marché, évoquant notamment une concurrence très rude, comme le révélaient nos confrères de EETimes Europe en juillet 2009.

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close