Semi-conducteurs : Microchip rachète SMSC pour 939 M$

La concentration du marché des semi-conducteurs analogiques se poursuit dans la Silicon Valley.

La concentration du marché des semi-conducteurs analogiques se poursuit dans la Silicon Valley. Microchip Technology, l’un des spécialistes du micro-contrôleur, vient d’annoncer l’acquisition de son compatriote Standard Microsystems (SMSC) pour un montant évalué à quelque 939 millions de dollars. La transaction a été approuvée par les Conseils d’administration des deux constructeurs et devrait être finalisée au troisième trimestre 2012.

SMSC fabrique des composants analogiques de connectivité pour le monde de l’embarqué. Le groupe est bien implanté sur les segments de l’automobile (notamment dans les systèmes dits d’Infotainment - systèmes de divertissement embarqués dans les autos), mais également dans l’industrie, dans l’électronique grand public et dans les systèmes audio et vidéo sans fil. Microchip, spécialisé dans les micro-contrôleurs, les composants radio-fréquence ainsi que les composants analogiques, compte ainsi élargir son potentiel, tant fonctionnel que marché, sur le segment de l’embarqué, indique-t-il dans un communiqué de presse.

Selon le site de SMSC, le groupe compte parmi ses clients, des spécialistes de l’électronique grand public, comme Toshiba, Sony, Pioneer ou Philips ainsi que des constructeurs automobiles comme Audi, BMW, Daimler, Hyundai/Kia, Jaguar, Land Rover, Porsche, Toyota, Volkswagen et Volvo. Dell, HP et Lenovo sont également listés.

Cet rachat fait notamment écho à l’acquisition de National Semiconductor par Texas Instrument en avril 2011, pour 6,5 milliards de dollars, ou encore celle de Novellus Systems par Lam Research ou de Varian Semiconductor Equipment Associates par Applied Materials.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close