Navigateurs : IE9 n’enraye pas l’érosion des parts de marché de Microsoft

En dépit de l’arrivée d’IE9 sur le marché des navigateurs, les parts du navigateur de Microsoft (toutes versions confondues) ont poursuivi leur lente érosion.

En dépit de l’arrivée d’IE9 sur le marché des navigateurs, les parts du navigateur de Microsoft (toutes versions confondues) ont poursuivi leur lente érosion.

En mars 2011, Internet Explorer a chuté de 0,8 point en un mois et détient 55,92 % du marché mondial des navigateurs, selon le baromètre NetMarketshare. L’arrivée d’IE 9 à la mi-mars n’a pas réussi à contre-carrer la chute du navigateur.

Derrière, Firefox, avec 21,8 % du marché en mars, continue sur sa lancée, celle d’un fléchissement progressif depuis le début de l’année. Evidemment, Chrome en profite et, contrairement à Firefox, enregistre une hausse continue de ses parts de marché. En mars 2011, le navigateur de Google totalisait 11,57 % du marché, contre 10,93 % le mois précédent.

Sur Windows 7, IE 9, qui n’a pas encore été poussé dans les services de mises à jour automatiques de Microsoft, possède 3,5 % de parts de marché contre 51,57 % pour IE 8. Et toujours rien sur XP, Microsoft confirmant son intention de ne pas doter son navigateur du support de l’ancien OS de la marque. “Il semblerait que Microsoft souhaite sacrifier ses parts de marché sur le court terme pour relancer la compétition sur le long terme en plaçant toutes ses ressources sur les versions les plus modernes de Windows. Bien que Windows XP détienne actuellement 54 % du marché mondial, Windows 7 connait une ascencion linéaire et solide”, explique ainsi Netmarketshare. Le futur d’IE 9 est donc étroitement lié à celui de Windows 7, donc au renouvellement de parc.

En mars 2011,  Safari, 4ème, détient 6,6 % du marché et Opera un petit 2,15 %.

Pour approfondir sur Bureautique

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close