Resultats : Iliad franchit la barre des 2 Md€ en 2010

C’est dans un contexte propice à son développement et tourné vers un marché de la mobilité qui lui ouvre aujourd’hui un peu plus les bras - l’accord entre Free Mobile et Orange autour de l’itinérance 2G et 3G - qu’Iliad, la maison mère de Free, publie les résultats de son exercice 2010. Une année flamboyante pour le “trublion du web”, qui affiche un chiffre d’affaires en hausse de 4,3%, et franchit pour la première fois la barre des 2 milliards d’euros.

C’est dans un contexte propice à son développement et tourné vers un marché de la mobilité qui lui ouvre aujourd’hui un peu plus les bras - l’accord entre Free Mobile et Orange autour de l’itinérance 2G et 3G - qu’Iliad, la maison mère de Free, publie les résultats de son exercice 2010. Une année flamboyante pour le “trublion du web”, qui affiche un chiffre d’affaires en hausse de 4,3%, et franchit pour la première fois la barre des 2 milliards d’euros. Le bénéfice net, quant à lui, s'établit pour la période à 313,1 millions d’euros, en hausse de 78% en un an.

“Cette progression résulte de la combinaison du dynamisme de la croissance sous la marque Free et de l’effet dilutif d’Alice sur la période”, souligne le groupe dans un communiqué, mettant en avant un redressement financier “rapide” d’Alice, opérateur que le groupe a racheté en juin 2008 et que Free avait promis de rationaliser.

Iliad indique également une hausse du nombre des abonnés à Free qui, au 31 décembre 2010, étaient quelque 3,97 millions (565 000 pour Alice). Au total, ce sont plus de 4,5 millions d’internautes qui ont choisi le FAI, soit une hausse de 1,8%.

Du coup, poussé dans son élan, Free voit l’avenir en rose. Outre la mobilité et Free Mobile, le groupe place également de fortes ambitions dans la fibre optique, un autre levier de croissance pour 2011. Un secteur pour lequel “il prévoit d’avoir environ 100 000 abonnés FTTH d’ici fin 2011”.

Pour approfondir sur Internet et outils Web

- ANNONCES GOOGLE

Close