Free Mobile pèse lourd sur les résultats d'Iliad

Un an après le lancement fracassant médiatiquement de Free Mobile, il est temps de faire les comptes pour sa maison-mère, Iliad.

Un an après le

lancement fracassant médiatiquement de Free Mobile, il est temps de faire les comptes pour sa maison-mère, Iliad. Si le chiffre d'affaires consolidé de la société est en hausse de 9,4 %  avec 3 153 millions d'euros l'an passé contre 2 122 millions d'euros en 2011, le bénéfice net est lui en baisse de 25,9 % avec  186,5 millions d'euros contre 251,8 millions d'euros en 2011. Pour autant, le groupe se satisfait de son nombre d'abonnés (10 millions au total, y compris les 191 000 abonnés d'Alice) et de sa part de marché dans le mobile. Avec 5,2 millions d'abonnés (sans distinction de forfait, ni d'information sur le nombre de multilignes), l'opérateur revendique dès aujourd'hui

8 % de parts de marché. Il vise d'ailleurs à moyen terme 15 % de parts de marché et 25 % à long terme, tout en promettant d'atteindre les

75 % de couverture avec son réseau propre d'ici à la fin 2014.

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close