Le gouvernement britannique donne la priorité à l'Open Source

Le DSI du gouvernement anglais, Bill Mc Cluggage, demande aux prestataires de l'administration britannique d'accroître le recours aux logiciels Open Source.

Le DSI du gouvernement anglais, Bill Mc Cluggage, demande aux prestataires de l'administration britannique d'accroître le recours aux logiciels Open Source. Dans une réunion avec les fournisseurs IT du gouvernement, le responsable a notamment demandé que soient évaluées systématiquement les options Open Source en réponse aux appels d'offre, que le recours à des standards ouverts et le respect de l'interopérabilité deviennent des critères clefs dans ces mêmes réponses et que la transition vers l'Open Source devienne la norme. Dans une note datant de janvier, le gouvernement britannique insistait déjà sur l'interopérabilité et les standards ouverts, afin de favoriser la réutilisation des développements et éviter l'enfermement dans une technologie propriétaire.

Rappelons que la Grande-Bretagne est engagée dans un plan très agressif de réduction de ses dépenses IT, suite à l'arrivée au pouvoir du gouvernement de David Cameron. Selon les données fournies dans le rapport "Government ICT strategy" du précédent gouvernement, le secteur public britannique dépense 16 milliards de livres (17,6 milliards d'euros) chaque année en IT, soit environ 4,6 % de la dépense totale du plus grand donneur d'ordre d'outre-Manche. Le même document estime ainsi que 65 % du SI du gouvernement britannique est externalisé.

En complément :

- Dossier : l'Etat s'attaque de front à la mutualisation de ses infrastructures IT

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close