Deux hackers arrêtés pour vol des données de 120 000 clients iPad d'AT&T

Le FBI vient de placer sous les verrous deux jeunes américains soupçonnés d’avoir piraté en juin dernier les systèmes d'informations d'AT&T afin d'obtenir des informations personnelles sur les utilisateurs de 120 000 iPad.

Le FBI vient de placer sous les verrous deux jeunes américains soupçonnés d’avoir piraté en juin dernier les systèmes d'informations d'AT&T afin d'obtenir des informations personnelles sur les utilisateurs de 120 000 iPad. Les deux hackers auraient notamment subtilisé les adresses électroniques de leurs propriétaires selon l’AFP.

Les deux contrevenants ont exploité une faille dans le traitement des URL du site web d'AT&T. Un script situé sur ce dernier retournait en effet l'adresse e-mail des abonnés lorsqu'on lui fournissait un numéro correct d'identifiant unique de carte SIM (l'ICC-ID). Après avoir découvert les faille, les  les deux compères s'en sont donné à coeur joie pendant près de cinq jours en injectant massivement des numéros d'ICC-ID afin de récolter le plus d'adresses possibles.

Parmi les adresses récoltées figuraient notamment celles de célébrités et dirigeants américains. S’ils sont reconnus coupables, les deux pirates risquent jusqu’à cinq ans d’emprisonnement et 250 000 dollars d’amende.

En savoir plus :

114 000 mails d’utilisateurs iPad compromis par une faille chez AT&T

Pour approfondir sur Gestion d’identités

- ANNONCES GOOGLE

Close