L’IPcalypse encore reportée

Régulièrement annoncée pour la fin d’une année - et encore, en juin dernier, pour fin 2010 -, la fin du stock d’adresses IPv4 devra attendre.

Régulièrement annoncée pour la fin d’une année - et encore, en juin dernier, pour fin 2010 -, la fin du stock d’adresses IPv4 devra attendre. Comme le relèvent nos confrères d’Ars Technica, il restait, au premier janvier, 495,66 millions d’adresses IPv4 disponibles - contre 721,06 millions un an plus tôt. Du coup, globalement, le monde pourrait tenir avec son stock d’adresses IPv4 disponibles pendant encore deux ans environ. Sauf que l’Asie pourrait bien épuiser le stock qui lui a déjà été attribué par l’IANA d’ici la fin 2011. 

Reste à savoir s’il faut accélérer le passage tant attendu, mais toujours repoussé, à IPv6 ou bien multiplier le recours au NAT. En attendant, les fournisseurs d’accès à Internet asiatiques pourraient bien se retrouver en difficulté.

Pour approfondir sur WAN - VPN - SDWAN

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close