Mark Hurd veut s’immiscer dans un procès entre actionnaires HP

Selon nos confrères de Bloomberg, Mark Hurd, ex Pdg de HP aujourd’hui président d’ Oracle, aurait demandé à la court du Delaware d’intervenir dans le cadre du procès entre actionnaires HP autour de son limogeage, afin de garder secrète une lettre de l’avocate de Jodie Fisher, la fameuse consultante de luxe, source de son départ du n°1 de l’informatique.

Selon nos confrères de Bloomberg, Mark Hurd, ex Pdg de HP aujourd’hui président d’ Oracle, aurait demandé à la court du Delaware d’intervenir dans le cadre du procès entre actionnaires HP autour de son limogeage, afin de garder secrète une lettre de l’avocate de Jodie Fisher, la fameuse consultante de luxe, source de son départ du n°1 de l’informatique.

Mark Hurd chercherait ainsi à cacher le contenu de cette missive rédigée par l’avocate Gloria Allred et dont le but était de trouver un arrangement ou une forme de médiation privée entre le Pdg de HP et Jodie Fisher. Cette lettre, qui rapporterait les accusations de harcèlement sexuel contre Mark Hurd,  contiendrait, selon les avocats de Hurd cités par Bloomberg, “de nombreuses inexactitudes”.

Rappelons que Mark Hurd est également sous le joug d’une enquête de la SEC (le gendarme des bourses américaines) sur les raisons de son départ chez HP. En cause, les accusations de Jodie Fisher qui prétend que Mark Hurd se serait laissé aller à quelque confidences sur le rachat d’EDS par HP, alors que l’opération était encore secrète.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close