Affaire HP / Jodie Fisher : Mark Hurd veut empêcher la publication de la lettre

Sex, mensonges et cassettes vidéos, version Silicon Valley.

Sex, mensonges et cassettes vidéos, version Silicon Valley... Dans le cadre de poursuites intentées par un actionnaire d'HP contre la firme caifornienne suite au limogeage de Mark Hurd de son poste de CEO d'HP, ce dernier se bat bec et ongles pour éviter que la lettre de 8 pages contenant les accusations de harcèlement sexuel portées contre lui par Jodie Fisher (et son avocate) ne soit pas rendue publique.

L’ex-Pdg de HP, aujourd’hui co-président d’Oracle - où il a remplacé Charles Phillips - a finalement décidé de faire appel du jugement rendu le 21 mars par un juge du Delaware, lui demandant de livrer sous 10 jours l’essentiel de cette fameuse missive, visiblement si compromettante.

Une affaire qui, rappelons le, avait conduit Mark Hurd vers la porte de sortie du groupe pour une sombre histoire alliant fausses notes de frais et divers avantages accordés par le patron d'HP à cette même Jodie Fisher. Mark Hurd avait été disculpé des accusations de harcèlement sexuel après une enquête interne, déclenchée suite à l’envoi par l’avocat de Fisher de la dite lettre pour tenter une résolution à l’amiable. Mark Hurd considère cette lettre comme personnelle.

Selon nos confrères de Bloomberg, les avocats de Mark Hurd ont jusqu’au 19 mai pour soumettre leur dossier d’appel.

A lire aussi sur LeMagIT :

Mark Hurd veut s’immiscer dans un procès entre actionnaires HP  

Scandale : Mark Hurd aurait dévoilé des secrets de HP à l'ex-actrice Jodie Fisher

Mark Hurd, CEO d'HP, limogé suite à une plainte pour harcèlement sexuel



Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close