Apple désactive son interface de détection du Jailbreak

Six mois après introduit une interface de programmation (API) permettant de détecter le Jailbreak, manœuvre permettant, après installation d'un logiciel spécifique, de contourner les limites d'utilisation de iOS imposées par Apple, la firme à la pomme l'a désactivée.

Six mois après introduit une interface de programmation (API) permettant de détecter le Jailbreak, manœuvre permettant, après installation d'un logiciel spécifique, de contourner les limites d'utilisation de iOS imposées par Apple, la firme à la pomme l'a désactivée. Sans un mot d'explication sur ce revirement.
Rappelons que si la manœuvre du Jailbreak donne beaucoup plus de libertés aux utilisateurs des iPhone et autres iPad, elle soulève des questions en matière de sécurité dans les entreprises.

Incluse dans un kit d'API visant à faciliter la gestion des terminaux en entreprise - kit livré en juin dernier, avec la sortie de iOS 4.0 -, l'interface de détection du Jailbreak pouvait être exploitée par des outils tiers spécialisés dans ces problématiques, comme AirWatch ou Afaria de Sybase. Dans la version 4.2 de l'OS, cette interface a disparu.

Les éditeurs spécialistes de la gestion de flottes mobiles, Good Technology, MobileIron ou Sybase, expliquent être en mesure de détecter des terminaux compromis sans cette API. Tous utilisent des agents installés sur les mobiles, effectuant des vérifications et dialoguant avec les outils serveurs.

En complément :

- iPhone OS 4 : un remède contre le jailbreak

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close