Capgemini continue de se renforcer en Inde

Alors qu’il vient de racheter la SSII indienne Thesys, Capgemini confirme son engagement dans le sous-continent.

Alors qu’il vient de racheter la SSII indienne Thesys, Capgemini confirme son engagement dans le sous-continent. Son activité d’externalisation des processus métiers (BPO), déjà forte de 4 300 personnes localement, sera renforcée par 1 700 recrues supplémentaires d’ici à 12 mois. Celles-ci seront notamment installées dans de nouveaux bureaux à Bangalore. Hubert Giraud, Pdg de Capgemini Global BPO, indiquait ainsi que, d’ici à la fin 2011, la moitié des effectifs de Capgemini BPO seront indiens.

Globalement, Capgemini emploie déjà environ 30 000 personnes en Inde, soit environ un tiers de plus qu’en France et près d’un tiers des effectifs mondiaux de l’entreprise. Et d’ici 3 à 5 ans, cette part indienne des effectifs de Capgemini devrait atteindre 50 %.

Ce qui ne fait que concrétiser une stratégie affichée dès février 2009 par Paul Hermelin, directeur général de la SSII. Il indiquait alors : «en mars, ou au plus tard en avril, nos effectifs en Inde dépasseront ceux en France ».

Mais Capgemini n’entend pas se contenter d’utiliser l’Inde comme base arrière pour ses clients occidentaux. Cette croissance des effectifs locaux doit aussi lui permettre de se développer sur le marché domestique indien. Salil Parekh, qui dirige les activités indiennes de Capgemini, indiquait ainsi récemment à nos confrères du Financial Chronical, qu’environ 40 % de son chiffre d’affaires devrait être généré dès cette année sur le marché intérieur.

Pour approfondir sur Inde

- ANNONCES GOOGLE

Close