Capgemini : les services applicatifs et l’Inde portent le groupe en 2014

La SSII de Paul Hermelin parvient à faire progresser son bénéfice net de 31% en 2014 pour un CA en hausse de 3,4%. La progression des effectifs en Inde et des bons résultats dans les dernières tendances de l'IT ont contribué à ces bonnes performances.

Les services applicatifs et le régime indien ont profité à Capgemini en 2014. C'est ce que révèlent les chiffres publiés par la SSII cette semaine. Sur l’année, le groupe de Paul Hermelin a affiché un bénéfice net en forte hausse, de + 31%, à 580 millions d’euros, ainsi qu’ un chiffre d’affaires qui sur l’année à progressé de 3,4% (à taux de change et périmètre constants), à 10,57 milliards d’euros.

Des bonnes performances supérieures aux objectifs que la SSII s’était fixée en début d’année. Sur l’année, les prises de commandes ont d’ailleurs connu une hausse de 13% par rapport à 2013.

Capgemini

Hormis le conseil, activité qui recule de 3,4% en 2014, les autres lignes de Capgemini connaissent une courbe ascendante.

Les services de proximité représentés par Sogeti progressent de 1,1%, avec un «  léger recul de l’activité en France est plus que compensé par une croissance dans l’ensemble des autres géographies ». Ils comptent pour 14,9% du CA du groupe.

L’infogérance (hors services applicatifs) voit son CA croître de 5,3%, « grâce à la croissance des activités de BPO (Business Process Outsourcing) et des services d’infrastructures ». Cette activité représente 25,5% du CA total en 2014.

Le vaisseau amiral de Capgemini, les services applicatifs (55,4% du CA) progressent également de 3,8% sur l’année, portée par la croissance des dernières technologies proches de l’analytique, du Cloud, du social et de la mobilité. Ces offres dites innovantes progressent de 25% en 2014, explique la SSII de Paul Hermelin. Dans ce domaine « l’Amérique du Nord, le Royaume-Uni, et la région Asie-Pacifique et Amérique Latine contribuent fortement à cette croissance. » Rappelons que début février, la SSII a également recentré ses activités dédiées à la sécurité, face à un contexte informatique très propice et changeant dans ce domaine.

Plus de 56 000 personnes en Inde

Autre levier, la forte présence de Capgemini en Inde qui lui permet ainsi de mettre en place des processus d’industrialisation, un axe fort d’amélioration cité par Paul Hermelin, avec l’innovation. Le marché local indien est certes dynamique, mais la SSII a également fortement étoffé ses effectifs sur place. En 2014, la SSII emploie plus de 56 000 personnes dans le pays-continent, pour un effectif offshore de plus de 67 400 personnes.

En 2014, l’effectif offshore représente 47% de l’effectif total de Capgemini (143 643 personnes), contre 44% en 2013. Logiquement, les revenus de la  zone Asie Pacifique croissent de 11% (à taux de change et périmètre constants).

Toutefois , si l’on en croit Peter Schumacher, CEO du cabinet de consulting Value Leadership Group, interrogé chez nos confrères britanniques de ComputerWeekly (groupe TechTarget, propriétaire du MagIT), accroître son effectif offshore n’est pas forcément suffisant. « Capgemini doit encore trouver un moyen pour exploiter son modèle de distribution en évolution pour atteindre des taux de croissance organique et des performances plus élevés », commente-t-il.

En 2015, Capgemini prévoit un croissance comprise entre 3% et 5% de son CA.

Pour approfondir sur SSII

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close