Tests logiciels : l’Ecole des Mines d’Alès sensibilise ses ingénieurs

Illustration qu’une filière du test logiciel se forme en France.

Illustration qu’une filière du test logiciel se forme en France. Le Comité français des tests logiciels (CFTL) annonce que l’Ecole des Mines d’Alès a placé dans son cursus d’ingénieur un cours axé sur l’estimation et la validation des logiciels.

« Cette initiative de l’Ecole des Mines d’Alès s’inscrit dans une volonté continue, depuis 2002, de sensibiliser ses ingénieurs à la problématique d’amélioration des logiciels et des processus »,  explique Rémy Rogacki, directeur adjoint des Etudes de l’Ecole des Mines, et responsable des Formations, dans un communiqué.

Le secteur des tests logiciels connait aujourd’hui un certain engouement parmi les éditeurs et les SSII. Le marché, en France, même s’il reste aujourd’hui le meilleur élève en Europe (source PAC), doit encore se structurer comme nous l’avait laissé entrevoir la 2e journée française des tests logiciels.

L’Ecole des Mines d’Alès, qui entend s’appuyer sur les standards et les certifications en matière de tests (notamment celles proposées par le CFTL), contribue ainsi à la création d’une filière et de profils dédiés qui viendront enrichir un secteur en progression. Un point qu’avait évoqué Arnold Aumasson, directeur des activités testing chez PAC France.

Pour approfondir sur Gouvernance et qualité (Itil)

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close