ronstik - stock.adobe.com

Google débauche un ancien patron d’Office 365 pour sa G Suite

Google vient de recruter Javier Soltero, serial-entrepreneur et ex-vice-président de Microsoft en charge d’Outlook, d’Office et de Cortana pour relancer sa G Suite, en lien direct avec Thomas Kurian.

Google a engagé Javier Soltero, un des anciens dirigeants de Microsoft Office et de Cortana, pour diriger sa division G Suite. Il s’agit de la dernière initiative en date de Google pour tenter de contrer la domination de Microsoft dans les outils de productivité.

Javier Soltero est un dirigeant et un entrepreneur chevronné dans l’IT. Il a pris ses fonctions chez Google cette semaine comme vice-président de G Suite, le concurrent direct d’Office 365 (messagerie électronique, collaboration, traitement de texte et bureautique, stockage et partage de fichiers).

Avant de rejoindre Google, il avait passé quatre ans chez Microsoft après que le géant de la technologie ait acquis la startup Acompli, une application de messagerie mobile, qu’il avait créée. À la suite du rachat, Javier Soltero a occupé le poste de vice-président d’Outlook, puis d’Office et enfin de Cortana, l’assistant vocal à base d’Intelligence Artificielle de Microsoft.

Javier Soltero rejoint Google à un moment où le géant historique de la recherche investit massivement dans sa division B2B et ses produits à destination des entreprises.

La division Google Cloud – qui recouvre sa plate-forme de cloud public (IaaS et PaaS), et G Suite (SaaS) – devrait atteindre 8 milliards de dollars de chiffre d’affaires annuel en juillet et a considérablement augmenté ses effectifs cette année.

Javier Soltero remplace Prabhakar Raghavan – désormais SVP de Google en charge de la publicité. Il rendra compte directement au nouveau président de Google Cloud venu d’Oracle, Thomas Kurian, arrivé début 2019. Il est d’ailleurs difficile de ne pas voir la main de Thomas Kurian dans ce nouveau recrutement.

Lire aussi

Google Cloud récupère un des dirigeants les plus importants de SAP (et un haut responsable d’Oracle en charge des bases de données).

 

Javier Soltero apporte sa longue expérience à Google qui devrait l’aider dans sa stratégie de séduction des entreprises. Les tentatives de Google dans le B2B portent principalement sur la collaboration, l’Intelligence Artificielle, le Machine Learning et l’Internet des objets (IoT), rappelle Wayne Kurtzman, d’IDC.

« Thomas Kurian, en tant que PDG de Google Cloud, a réussi à développer l’offre et à se doter des talents nécessaires en interne », ajoute l’analyste.

Avant de fonder Acompli, Javier Soltero avait passé trois ans chez VMware en tant que CTO pour les logiciels et applications cloud – là encore après l’acquisition d’une société, l’éditeur du logiciel open source SpringSource. Javier Soltero avait cofondé Hyperic, une solution de supervision qui avait fusionné avec SpringSource en 2009.

Pour concurrencer Office 365, Google a lancé cette année un nouveau service de VoIP, Google Voice for G Suite. Il est également en train de migrer ses utilisateurs professionnels de son application de messagerie Hangouts vers la nouvelle application Hangouts Chat, une application de collaboration d’équipe à la Microsoft Teams ou Slack.

Google a par ailleurs récemment lancé une plate-forme de vidéoconférence, Hangouts Meet, et a ajouté des fonctionnalités pour les administrateurs, couramment demandées par les ETI et grands groupes.

Le défi Microsoft Office

En février, Google a annoncé que plus de 5 millions d’entreprises étaient abonnées à G Suite, un chiffre en hausse de 25 % par rapport à l’année dernière.

Ironiquement, les analystes expliquaient que cette offre séduisait plus les petites entreprises, même si certains grands groupes, comme Colgate Palmolive, utilisent G Suite.

De son côté, Microsoft ne dit pas combien il compte d’entreprises clients à Office 365. Néanmoins, dans ses derniers résultats trimestriels, l’éditeur précise que sa suite cloud compte plus de 200 millions d’utilisateurs actifs par mois.

Autre indicateur sur le marché, dans une enquête réalisée en 2018 auprès de plus de 135 000 organisations dans le monde, le fournisseur de solutions de sécurité Bitglass estimant que plus de la moitié d’entre elles utilisaient Office 365, contre un quart pour G Suite.

Bien qu’imparfait, ce constat montre une dynamique qui est, en partie, confirmée par Gartner. Le cabinet d’analyse avance que les offres de messagerie cloud de Microsoft (Outlook et Exchange Online) ont connu une croissance deux fois plus rapide que Gmail dans les entreprises cotées.

« Je suis très heureux à l’idée de commencer cette nouvelle aventure avec Google Cloud et de continuer à développer ses produits de communication et de collaboration – très appréciés des utilisateurs aussi bien particuliers que professionnels » , a déclaré Javier Soltero dans un communiqué. Javier Soltero, dont le défi s’annonce grand face à un Microsoft qui continue à très bien se comporter dans la collaboration d’entreprise en faisant fructifier sa base existante.

Pour approfondir sur Outils collaboratifs

- ANNONCES GOOGLE

Close