Modeste rebond des dépenses logicielles en 2010

Une croissance pas spectaculaire. Mais une croissance tout de même. Selon l'Association française des éditeurs de logiciels (Afdel), les dépenses en logiciel vont progresser de 1,9 % en France cette année. Avec un bémol pour les applicatifs, le segment pourtant déjà le plus affecté par la crise.

Selon l'Association française des éditeurs de logiciels (Afdel), qui publie son premier baromètre (en téléchargement ici) sur les investissements logiciels en France en collaboration avec PAC et le CXP, 2010 sera l'année du rebond, mais un rebond encore timide. Après une décroissance de 3,9 % en 2009, ce marché devrait progresser de 1,9 % cette année. Une croissance qui profitera avant tout aux logiciels outils ou systèmes, beaucoup moins au segment applicatif.

Représentant 52 % d'un marché français estimé à 9,3 Md€, l'applicatif ne doit, selon ce baromètre baptisé Cockpit, progresser que de 1 % cette année, après avoir été le plus durement affecté en 2009 (décroissance de 5 %). Si l'Afdel se félicite de voir la croissance hexagonale au-dessus de la moyenne en Europe de l'Ouest, l'association note que le marché du logiciel reste loin de son rythme de croisière (6 % de croissance, moyenne de la décennie passée).

Les perspectives semblent toutefois favorables, 60 % des éditeurs interrogés notant une hausse ou une forte hausse des carnets de commande par rapport au semestre précédent. Ce qui augure d'une amélioration de l'activité en fin d'année et en 2011. L'Afdel s'inquiète toutefois de la longueur des cycles d'achat, qui se sont étirés durant la crise et ne se sont pas raccourcis depuis.

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close