Oracle confirme son intérêt pour OpenOffice.org en supportant ODF

Oracle ne lâche pas OpenOffice.

Oracle ne lâche pas OpenOffice.org. La firme de Larry Ellison a tenu à dissiper toute forme de doute quant à ses intentions sur la suite bureautique Open Source en annonçant sa participation à une manifestation européenne autour d’ODF (ODF Plug Fest, du 14 au 15 septembre à Bruxelles), le standard de fichier central de Ooo.org.

Dans un communiqué, Oracle rappelle que “ses équipes de développeurs, ingénieurs et utilisateurs continueront à développer, améliorer, et supporter OpenOffice.org en Open Source, en se reposant sur les quelque 7,5 millions de lignes de code déjà présentes dans la communauté”.
Tout en confirmant son engagement dans la suite bureautique Open Source, via la publication de nouvelles versions notamment, Oracle souligne combien Ooo.org compte pour lui, invitant la communauté à contribuer. “Avec plus de 100 millions d’utilisateurs, OpenOffice.org est la suite bureautique la plus avancée et la plus riche en terme de fonctions, et seules les contributions au projet pourront améliorer cette application déjà très populaire”, a-t-il affirmé dans ce même communiqué de presse.

Oracle tente ici de répondre publiquement au projet de la Document Foundation, inaugurée fin septembre. Ce projet, initié par la communauté d’OpenOffice.org, vise à donner une indépendance au projet de suite bureautique hors des murs d’Oracle, en proposant notamment un fork baptisé LibreOffice. Invité à les rejoindre pour, notamment, céder la marque au projet, Oracle n’a toujours pas publiquement donné de réponse. LeMagIT avait appris, selon des sources anonymes, qu’il avait tout simplement rejeté l’invitation.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close