La fondation Apache confirme qu'OpenOffice n'est pas en danger

La fondation Apache est venue faire la lumière sur l'état d'OpenOffice.org et affirme que le projet est en pleine transition dans son incubateur. Quelque 70 contributeurs participent aux développements afin d'adapter l'application aux standards Apache.

N'en déplaise à la Document Foundation et sa solution LibreOffice, le projet OpenOffice va bien, explique aujourd'hui la fondation Apache sur son blog. Quelque 4 mois après le don d'Oracle, OpenOffice.org est désormais officiellement un projet Apache et est encadré par la machine bien huilée de sa gouvernance et de ses contributeurs.

La fondation Apache dans ce qui peut être interprété comme une réaction d'orgueil - ou d'agacement face aux piques de la Document Foundation - a tenu à mettre en avant la bonne santé du projet OpenOffice.org aujourd'hui placé dans l'incubateur de la fondation. Histoire de faire taire certains "propos ravageurs", publié par des membres de la grande communauté FOSS et d'anciens contributeurs d'OpenOffice.org" qui avaient sous-entendu que le projet avait périclité, 18 semaines après avoir été accepté au sein de l'incubateur", explique la fondation sur son site.
Apache fait certainement référence pour partie à un appel aux dons lancé le 11 octobre par les contributeurs de la société allemande Team OpenOffice.org. Des contributeurs qui sous-entendent que depuis l'arrêt des financements d'Oracle, la suite pourrait être définitivement perdue, comme l'indiquent nos confrères de The Register.

Le tout contraste singulièrement avec la bonne santé de LibreOffice, le fork d'OpenOffice initié par la Document Foundation après un profond désaccord avec Oracle. La semaine dernière, la fondation célébrait son premier anniversaire en organisant la première conférence LibreOffice à Paris, une conférence où les annonces se sont multipliées, comme autant de pieds de nez à OpenOffice : La document Foundation a ainsi annoncé une version en ligne, un accord avec la région Ile de France sur l'équipement de 800 000 postes de travail de collégiens et lycéens (en remplacement d'OPenOffice) ainsi que la migration en cours de 500 000 postes dans l'Administration d'OpenOffice vers LibreOffice. Des annonces effectuées alors que la fondation Apache conservait un silence assourdissant.

Un mutisme finalement rompu vendredi dernier pour clamer haut et fort la bonne santé d'OpenOffice.org et pour indiquer qu'une feuille de route est bien sur les rails. Et pour cause : selon Apache, quelque 70 contributeurs participent activement au projet, ce qui représente 10 fois le nombre de personnes impliquées dans les autres projets placés dans l'incubateur de la fondation. Une vraie marque d'intérêt selon elle. Elle ajoute également que les 6 derniers mois d'inactivité marquent la période traditionnelle de transition du projet vers la fondation. " Nous comprenons que des participants à un projet vieux de 10 ans - qu'ils soient d'anciens chefs de produits ou des utilisateurs occasionnels - ne soient pas habitués à l'Apache Way et s'interrogent sur ces méthodes", souligne-t-elle, mais cette gouvernance et cette méthode ont déjà fait leurs preuves auprès d'autres projets, ajoute-t-elle, citant Subversion et SpamAssassin. Autrement dit, la fondation suit des règles strictes qui sont garantes d'un code de qualité.

"Nous tenons à féliciter la communauté LibreOffice pour leur succès suite à cette première année et leur souhaitons bonne chance pour le futur. Nous sommes impatients d'ouvrir le dialogue avec d'autres communautés adeptes d'ODF afin d'améliorer la compréhension et cesser la propagation infondée de fausses informations". A bon entendeur...

Pour approfondir sur Bureautique

- ANNONCES GOOGLE

Close